Femmes & Jeunes

Pour accéder à la section consacrée à la condition féminine, cliquer ici : Condition féminine

Secteur jeunesse

Les éléments ci-dessous ont été identifiés par les intervenants jeunesse, en 2004, lors du dernier exercice de planification stratégique du territoire. Plusieurs de ces constatations découlent de données en provenance du recensement de 2001 (Statistique Canada).

L’emploi chez les jeunes

En matière d'emploi, la MRC de Bellechasse a su tirer son épingle du jeu au cours des dernières années, en obtenant un taux de chômage inférieur à la moyenne (ex : 4,9 % en 2003 comparativement à 5,4 % en Chaudière-Appalaches).

D’autre part, nous pouvons observer que les entreprises ont diminué le niveau de leurs critères d’embauche au cours de cette période, pour cause de pénurie de main-d’œuvre dans la région. Les entreprises sont donc devenues plus ouvertes à engager des gens sans qualification, ce qui peut être perçu, par certains jeunes, comme une opportunité pour intégrer le marché du travail.

Cette situation contribue à susciter l’abandon des études chez des jeunes et ce, sans qu'ils aient obtenu de diplôme. En contrepartie, le recrutement de personnel qualifié est de plus en plus difficile pour les entreprises. Les causes identifiées par celles-ci sont souvent le manque de compétence et d’expérience des candidats.

La famille et la démographie

Les jeunes retardent souvent leur projet de fonder une famille. Pour plusieurs, les études, la carrière et la stabilité financière ont priorité sur celle-ci. Selon nos sources, dans Bellechasse, le taux de divorce et de séparation est moins élevés qu’ailleurs. La vie de famille, avec ou sans enfant, semble y être encore une valeur importante. On note aussi que le nombre de familles monoparentales est stable.

Un autre phénomène est également en hausse, soit celui des jeunes adultes qui vivent chez leurs parents. C’est la pauvreté des ces jeunes qui est souvent la cause du retard à quitter la résidence des parents pour entrer dans un projet de vie autonome.

D'autre part, le taux de natalité dans la MRC est en en baisse. En 1996, 67,9 % des familles avait des enfants comparativement à 63,3 % en 2001. Cela contribue à une plus faible croissance de la population qui, combinée au vieillissement et autres facteurs, fait en sorte qu'il est devenu très important de conserver dans le milieu les jeunes y vivant actuellement, afin de maintenir une bonne structure démographique.

En 2001, la population des 15 à 24 ans représentait 13,4 % de la population totale du territoire de la MRC de Bellechasse.

L’éducation

L’éducation tient une place importante dans notre MRC. On y retrouve 20 écoles primaires, 5 institutions d’enseignement secondaire, 1 école privée, 2 commissions scolaires, 1 centre de formation en entreprise et récupération (CFER), 2 centres de formation professionnelle (plastique et agriculture), 1 centre d’éducation des adultes et 1 centre multifonctionnel de formation.

Le fait d'aller à l'école dans sa municipalité, étant enfant, est très important, puisqu'on peut y développer un sentiment d'appartenance et le goût de s'impliquer dans son milieu. Cependant, après avoir obtenu un diplôme d’études secondaires, les jeunes de Bellechasse doivent quitter leur milieu, car, il n'y a pas d'enseignement post-secondaire dans le territoire. Le danger pour l’exode des jeunes commence ici, puisque ceux qui désirent poursuivre leurs études doivent quitter le territoire, pour, dans plusieurs cas, ne plus jamais y revenir.

Comme nous l’avons spécifié plus haut, une des principales difficultés rencontrées sur le plan scolaire est, sans aucun doute, le décrochage (22,1 % de nos jeunes sortent de l’école secondaire sans diplôme). Ce décrochage est plus prononcé chez les garçons que chez les filles.

Sur le plan des statistiques, la MRC de Bellechasse possède un taux plus élevé de personnes de 15 ans et plus n’ayant pas réussi une 9e année (16,4 %), comparativement à 12,7% pour Chaudière-Appalaches. Finalement, notons que 58,7 % des jeunes Bellechassois de 15 à 24 ans fréquentent l’école à temps plein et 4,7 % à temps partiel. Les autres sont sur le marché du travail ou sans emploi.

La vie sociale des jeunes du territoire

Les municipalité du territoire ont bien compris l'importance d'avoir des loisirs dans leur localité (piscines, arénas, etc.). Il existe aussi dans le milieu six Maisons de jeunes. Certaines d'entre elles ont de la difficulté à survivre, à cause du manque de financement et de l'épuisement des bénévoles.

Une autre problématique constatée auprès des jeunes est qu’ils perçoivent mal leur avenir dans la MRC de Bellechasse. Selon le dire de certains, le manque de dynamisme de leur environnement les incite à partir pour aller s’installer en ville.

Ces derniers aimeraient demeurer dans leur MRC mais ils sont peu sensibilisés aux possibilités d’emplois actuelles et futures qu’offre le territoire. On constate également un autre phénomène, plusieurs jeunes qui travaillent dans Bellechasse ne s’y établissent pas.

Le travail de rue

En 2003, une étude sur l’impact du travail de rue dans Bellechasse a été réalisée par Ressource alternative des jeunes de Bellechasse et la firme Johnson et Roy. Cette étude précise que l'un des traits particuliers des jeunes clients des travailleurs de rue du territoire serait une forme d’individualisme nommé le «décrochage social» par ces intervenants. Cela aboutit, selon eux, à un «isolement de la personne » marqué par une difficulté à communiquer avec les autres. Ainsi, face à cette incapacité, l’attitude souvent utilisée est la violence verbale ou physique.

Voici, par ailleurs, les principales problématiques rencontrées par les travailleurs de rue auprès des jeunes : Sexualité, loisirs et culture, toxicomanie et alcoolisme, études, relations amoureuses et interpersonnelles. Notons, en terminant, que les jeunes, âgés de 15 à 24 ans, ont un risque plus élevé de développer des problèmes liés à leur consommation d’alcool dans la région (16 %) que dans l’ensemble du Québec (12 %).

Axes de développement pour le secteur jeunesse

Vous trouverez ci-dessous les principaux axes de développement pour le secteur jeunesse, tels que déterminés dans le cadre du dernier exercice de développement stratégique du milieu, en 2004, et inscrits dans le projet de PALÉE 2005-2006-2007.

Orientation : Faciliter l’intégration socioprofessionnelle des jeunes de Bellechasse

  • Priorité I : Diminuer l’exode des jeunes en organisant des activités qui démontrent les avantages de demeurer et de travailler en région
  • Priorité II : Travailler à la prévention du suicide, de la toxicomanie et de l’alcoolisme (par le travail de rue, les ateliers thématiques, etc.)
  • Priorité III : Favoriser le développement des compétences chez les jeunes adultes pour favoriser leur intégration socioprofessionnelle

Autres renseignents concernant le secteur jeunesse

Pour obtenir des renseignements supplémentaires concernant le secteur jeunesse dans le territoire de la MRC de Bellechasse, veuillez contacter le CLD au (418) 883-2249 ou rejoindre directement le Carefour Jeunesse Emploi (CJE) et Travail de rue de Bellechasse :

CJE et Travail de rue de la MRC de Bellechasse
229, rue Principale,
Saint-Gervais, Qc
G0R 3C0

Téléphone : (418) 887-7177 ou 1800-932-4562

Télécopieur : (418) 887-7119

Site Internet : www.cjebellechasse.qc.ca

Courriel : cjebelle@globetrotter.net